Livraison OFFERTE dès 55€ d'achat !

Vorwerk Kobold
univers de découverte

Des paquets cadeaux beaux et eco-responsables

Et si, cette année, on optait pour des paquets cadeaux faits maison ?
Astuces
Placards et tiroirs sont remplis de trésors qui ne demandent qu’à servir votre créativité : papier kraft, livres, cartes routières, partitions oubliées, coupons de tissus... Voici quelques idées pour vous inspirer.

    

Autour du kraft

On ne se lasse pas du papier kraft, qui ouvre grand les portes de l’imagination tant les possibilités qu’il offre sont infinies.

Pour emballer l’Aspi’main VC100 ou bien le robot aspirateur VR300, c’est le papier idéal ! Orné de pastilles peintes au tampon ou collées, il prend des formes en deux temps et trois mouvements.
N’hésitez pas à fabriquer vos propres tampons avec une pomme de terre, coupée en deux puis sculptée en creux d’un motif simple telle une étoile ou un sapin.

En touche finale, de la ficelle brute associée à des éléments glanés dans la nature : brins de sapin ou d’eucalyptus, glands, bogues de platane, pommes de pin, baies rouges...

Autre option : les rubans adhésifs en papier washi. Unis, fleuris ou à motifs graphiques, ils impriment couleur et style en un clin d’oeil.

Upcycling chic

Avant de jeter vos magazines, déchirez les jolies photos et gardez-les. Elles feront des paquets cadeaux uniques et colorés, tout comme les cartes routières qui encombrent l’étagère et ne resserviront plus, ou encore les chutes de papier peint reléguées au grenier.

Les livres et les partitions de musique sont eux aussi de la fête, que ce soit pour l’emballage ou pour la mise en beauté des cadeaux.

D’un bout de ficelle et d’une poignée d’étoiles découpées dans un livre jauni nait une guirlande poétique, à enrubanner joliment autour d’un paquet volumineux, comme le Kobold ou le Thermomix® TM6 par exemple ! 

kobold emballage cadeau fait maison

Froissée et enroulée en spirale telle une corolle, une bande festonnée de papier imprimé forme une fleur charmante, parfaite pour donner du relief à un paquet.

Contrecollée sur un rectangle de papier noir, un bout de partition musicale donne le tempo et se fait étiquette. Léger et facile à vivre, le papier se prête à mille fantaisies.

A la japonaise

Le furoshiki, kesaco ? Au Japon, c’est l’art traditionnel de plier et de nouer un carré de tissu pour transporter un objet ou emballer des cadeaux.

Voilà l’occasion d’utiliser les coupons de tissus achetés sur un coup de coeur et oubliés depuis, ou encore de recycler une nappe ou un vêtement usagé.   Il existe plusieurs façons de faire, selon la forme et la taille de l’objet. Pour vous initier au furoshiki, jetez donc un oeil sur internet, où de nombreux tutoriels sont disponibles, notamment une jolie manière d’emballer les livres comme le Grand Livre Thermomix® paru récemment.  

kobold foroshiki

Boîte à couture

Bouts de rubans, dentelles délicates, boutons dépareillés, perles... La boîte à couture est remplie de petits trésors prêts à se montrer le soir du réveillon.

Les chutes de rubans ou de dentelles se nouent joliment sur les paquets cadeaux, qu’ils soient en papier ou en tissu. Même les plus petits peuvent servir à décorer les étiquettes.

Les boutons de verre, de bois ou de nacre s’enfilent sur du fil de fer très fin pour former des guirlandes aériennes, à enrouler tout autour des paquets.

A moins qu’on ne préfère les accrocher aux extrémités du ruban d’emballage, telles des breloques précieuses.